Les plans d’eau, cet obstacle indispensable !

Posted · Add Comment

Source: AFGolf

Les zones humides et plans d’eau dans les golfs, véritable terrain de jeu ou bête noire pour certains joueurs, jouent en fait un rôle très important d’un point de vue esthétique, économique et écologique.

D’abord dessiné ou conservé pour améliorer l’aspect esthétique du parcours ou pour créer une réelle difficulté pour le jeu, ces zones qui peuvent parfois représenter plusieurs hectares, vont vite devenir un élément incontournable de nos parcours.

Premièrement, c’est un réservoir d’eau fondamental dans la gestion d’un parcours de golf. Ils vont permettre de conserver plusieurs milliers de mètres cube d’eau en provenance d’écoulement divers (route, toiture, drainage, …) et ainsi être utilisés pour l’irrigation des gazons sans devoir pomper dans les nappes phréatiques. Les plans d’eau et zones humides participent donc au drainage et à l’épuration de l’eau. Mais ce n’est pas tout ! Ils accueillent, en effet, une diversité importante d’espèces. Reliés entre eux par un réseau de fossés, ils jouent un rôle essentiel dans les continuités écologiques.

Le printemps est une période très importante pour la faune de nos plans d’eau, car la diversité des espèces qui les fréquentent vont rentrer en pleine période de reproduction. En favorisant la végétation sur les berges, nous offrons des habitats et lieux de reproduction à différentes espèces telles que libellules et amphibiens, et des territoires de chasse privilégiés aux oiseaux et aux chauves-souris.

La conservation d’une ceinture végétale autour des zones humides contribue par son action de filtration à préserver la qualité de l’eau et des habitats. Les amphibiens, anatidés, rallidés sont autant de familles que nous allons retrouver en période de reproduction sur ces ceintures végétales. Il sera donc important à veiller de ne pas les déranger et de ne pas piétiner ces zones durant cette période.

Bon golf à tous et soyez vigilants !